Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de bricolesetutos
des tutos de bricoles et autres des photos anciennes chaque fois qu il y a un article et que vous povez prendre

PETIT CHIEN

bricolesetutos #bricoles

DECO

bricolesetutos #bricoles, #bricolage carton et bois

 

http://www.bluemarguerite.com/Loisirs-creatifs/tuto-6912-boite-recup--en-boite-d-%C5%93ufs.deco

A L HONNEUR

bricolesetutos #tissu, #coudre, #patch et tissus, #tutos

DES IDEES

bricolesetutos #ASTUCES

MASQUE

bricolesetutos #tissu, #coudre, #bricoles

STEPHANIE

bricolesetutos #bricolage et recyclage

TOUT EN CARTON

bricolesetutos #cartonnage

LES DIFFERENTS

bricolesetutos #HISTOIRE

Le moulin à vent 

est un dispositif qui transforme

l’énergie éolienne (énergie cinétique du vent)

en mouvement rotatif au moyen d’ailes ajustables.

En tant que moulin, il est utilisé le plus souvent pour moudre des céréales

, broyer, piler, pulvériser diverses substances

, presser des drupes

 ou écraser des olives pour produire de l'huile

, ou même pour actionner une pompe,

par exemple pour l’irrigation ou pour assécher les polders.

Le moulin à vent est utilisé en Perse pour l'irrigation dès l'an 620.

Il est apparu en 620 sur le territoire de l'ouest de l'actuel Afghanistan,

notamment à Nashtifan 

(en), dans la province du Khorasan, surnommée l'« ancienne ville des moulins ».

Les moulins perses, découverts en Palestine par les Croisés

, n'étaient pas du même type que les moulins européens

. Ils étaient constitués d'une éolienne à axe vertical

, confinée à l'intérieur du moulin

. Des orifices dans les parois du moulin permettent à l'air de s'engouffrer pour actionner l'éolienne.

Signalé très tôt en Grande-Bretagne (Abbaye de Croyland en 870),

le moulin à vent s'est généralisé en Europe vers le xiie siècle

, d'abord sur les côtes maritimes des pays du Nord :

Grande-Bretagne, Pays-Bas, puis dans les pays de la bordure atlantique :

 Portugal, France, de la mer du Nord et de la mer Baltique : 

 En France, les seigneurs profitèrent de la construction des moulins à vent pour exiger un « droit de vent » qui fut contesté. Jean François Finot note dans son Journal, début novembre 1779,

 

Un moulin à marée est un moulin à eau

 qui utilise le phénomène des marées pour fonctionner.

Les moulins à marée sont généralement situés dans les estuaires

 

, suffisamment protégés des vagues mais assez proches de l'océan pour obtenir une amplitude de marée raisonnable. En Europe, ce type de moulin existe depuis le Moyen Âge et pourrait remonter à l'époque romaine.

Le premier moulin à marée connu pourrait être celui construit sur la Fleet à Londres et remonterait à l'époque romaine

 


     Avant le moulin à eau

     Depuis le Néolithique, l'homme cultive les céréales. Il se sédentarise, l'agriculture se développe. La farine devient alors la nourriture de base pour la confection de galettes et de bouillies.
     La première technique utilisée fut le concassage.  Il est difficile de déterminer quand et où la pierre cylindrique munie d'un manche fit son apparition, mais on en a retrouver des exemples dans les ruines de Pompéi. Au cours des siècles, le mouvement circulaire manuel ne cessa de se développer. On imagina d'introduire le grain par le centre évidé de la meule supérieure, ce fut le moulin à bras. On inventa des manèges auxquels on attelait des esclaves ou des animaux (chevaux, ânes, vaches) pour faire tourner des meules plus grosses. Ce furent les moulins à sang.

   Le moulin à eau, attesté en Europe depuis l'antiquité

(il est décrit dans le traité d'architecture de Vitruve) est plus ancien que le moulin à vent.

 

 

 

son atelier

bricolesetutos #bricoles, #tissu

histoire

bricolesetutos #blabla

La première référence à une forme de dentifrice se trouve dans un manuscrit égyptien

datant du ive siècle av. J.-C.,

qui mentionne une mixture à base de sel, de poivre,

de feuilles de menthe et de fleurs d'iris

Les Égyptiens de l'Antiquité, eux, employaient un mélange de cendres et d'argile.

Les ingrédients exacts du dentifrice restent inconnus

 mais il a été rapporté que son goût est « fonctionnel

et plaisant à goûter »

 Au xviiie siècle, Furetière évoque, en 1690,

des dentifrices secs

(poudres à base de minéraux comme des coraux, pierre ponce, sel et alun 

; produits animaux comme des coquilles d’œufs,

d’escargots et d’écrevisses, corne de cerf et os de sèche 

; et produits végétaux comme des racines cuites avec alun

et séchées au four)

et humides (

distillation d’herbes desséchantes et de médicaments astringents) en usage à l'époque

  Les premiers dentifrices commercialisés apparurent au xixe siècle,

mais ils ne parvinrent pas à vaincre la popularité des poudres

avant la Première Guerre mondiale.

À York en 1896, Colgate & Company produisit le premier tube de dentifrice souple actuellement connu

 

Le fluorure est ajouté dans le dentifrice durant l'année 1890.

Le Tanagra, contenant du fluorure de calcium comme ingrédient actif,

est vendu à cette époque par la Karl F. Toellner Company, de Brême, en Allemagne

Chaque pays détermine une limite maximale à la quantité de fluorure

jugée acceptable pour la santé bien

que le fluor soit considéré comme étant nocif par plusieurs études

 et interdit dans certains pays comme la Belgique

 

Au début du vingtième siècle,

il était conseillé d'utiliser une pâte à base d'eau oxygénée et de bicarbonate de soude.

Ce mélange est encore préconisé actuellement pour prévenir les maladies parodontales.

En France, le docteur Pierre Mussot

 fait réaliser en 1894

 par Louis-Maurice Boutet de Monve

 une affiche devenue célèbre,

 

 

 

 

Afficher plus d'articles

RSS Contact