Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de bricolesetutos
des tutos de bricoles et autres des photos anciennes chaque fois qu il y a un article et que vous povez prendre

ces insectes

bricolesetutos

Bombus ou Bourdon est un genre d'insectes sociaux volants de la famille des Apidae.

Comme l'abeille mellifère,

les différentes espèces de bourdons se nourrissent du nectar des fleurs et récoltent le pollen pour nourrir leur larvesBombus ou Bourdon est un genre d'insectes sociaux volants de la famille des Apidae.

Oui, les bourdons peuvent piquer.

Ces insectes font en réalité partie de la grande famille des Abeilles et, comme chez toutes les abeilles, les femelles

(reines) et les ouvrières ont un dard qui leur sert à se défendre

(le dard est absent chez les mâles).
Le dard est en relation avec une poche à venin. Comme celui de l’Abeille domestique,

le dard est équipé de petites « barbules »

autour desquelles notre peau se referme et qui l’empêchent d’être retiré.

En chassant avec la main le bourdon, on lui arrache le dard et la glande à venin située à l’intérieur du ventre, ce qui le tue.

Les piqûres des bourdons ne sont pas dangereuses du tout,

sauf en cas d’allergies ou d’intoxication.

En ce qui concerne l’allergie,

seule une piqûre peut la déclencher et nécessite parfois une hospitalisation.

Quant à l’intoxication, elle est due à de nombreuses piqûres

(et donc accumulation de venin)

lorsque l’on dérange le nid, par exemple.

Mais ce dernier cas est extrêmement rare avec les bourdons qui vivent de façon discrète et ne sont pas agressifs.

De fait, les bourdons ne piquent pratiquement jamais,

sauf s’ils sont saisis et serrés dans la main dans un ultime réflexe de défense.

Avec un peu de délicatesse, les bourdons se laissent prendre dans la main sans réagir...

Ce gros et placide insecte que l'on voit vrombir près des fleurs dans les parcs et les jardins présente de nombreuses caractéristiques communes avec l'abeille domestique. Il vit en sociétés regroupées autour d'une reine ; les femelles ouvrières sont pourvues d'un dard capable de piquer ; et il fabrique de petites quantités d'un miel dont il s'alimente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact